Lorsque je suis arrivé en Corée depuis ma campagne Champenoise, je me voyais déjà arpenter les campagnes et faire le tour des producteurs afin de déguster vins et liqueurs issues des différents terroirs.

La réalité brisa rapidement mes espoirs de butineur de nectar: Étudiant étranger vivant près du campus universitaire, ne parlant pas un mot de la langue et n'ayant pas de contacts sur place, j'étais assez naïf de penser que j'allais trouver quelqu'un qui allait gentiment me faire le tour de sa cave.

C'est en restant quelques années que j'ai pu me faire quelques ami·e·s et bredouiller quelques phrases qui paraissent savantes : «Salut, bien ou bien ?». Jaewon, un de mes ex-collocataires de la borderless house m'a demandé si j'étais partant pour une dégustation de Makeoli et de Soju, et j'étais effectivement plutôt chaud à l'idée de gouter des brevages qui ne soient pas issu du supermarché.

Jaewon fait parti d'un club à son université: le COCOC. C'est une association du buveurs non anonyme, un CO- pour Collectif et un COC- pour Cocktail, iels ne s'arrêtent bien sûr pas qu'aux cocktails, et fort heureusement d'ailleurs.

_DSC02187.jpg

Du coup nous étions convié à «La Gallerie Des Alcools Traditionnels» (The Sool Gallery / 전통주 갤러리) près de Gangnam. De souvenir, nous étions une vingtaine de personnes si l'on compte les membres du clubs, les ami·e·s qui accompagnent et celleux qui s'occupent de la gallerie.

_DSC2199.jpg

On prend place, du poulet est servi en apéritif pour briser la glasse entre les personnes sur place et afin d'attendre que tout soit prêt. Quelques minutes après, une présentation est faite du collectif ainsi que de la gallerie.

_DSC2304.jpg

Le propriétaire des lieux nous présentant les différentes bouteilles que nous pourrions déguster.

_DSC2300.jpg

La présidente de l'association nous expliqunt le déroulement de la soirée.

Aussi particularité cette fois-ci, du Fromage local était présent, on allait devoir dire avec quel fromage les bouteilles s'associent le mieux. Je ne saurais pas vraiment désigner un fromage en particulier, il va falloir que je regoûte tout ça et regarde de près à nouveaux les bouteilles afin que je puisse me décider.

_DSC2232.jpg

Parmis les bouteilles, il y avait une grande variété: des plus ou moins agées, des méthodes mongoles ou du nord, des pourcentages différents. Il y avait même du makeoli sous forme de yaourt !

_DSC2235.jpg

Les bouteilles, au total, un pannel de 11 alcools différents.

Nous avons eu une sélections de neuf bouteilles, je ne vais pas pouvoir vous les décrire une à une: on avait que de petits gobelets en plastique et un temps assez limité au final pour réellement apprécier toutes les saveurs de cet assortiement de bouteilles et de fromages.

Mention spéciale pour le Rosé élaboré à partir d'Omija: Très bon avec une couleur magnifique.

Si vous ne parlez pas Coréen, l'équipe m'a assuré qu'il est possible de faire une dégustation en Anglais également et elle se fera une joie de vous accueillir. J'y retournerai certainement avec mes collocataires afin de leur faire découvrir autre chose que le Soju-Maekju de soirée car ce mix estudiantin donne une image assez fausse de la variété des alcools Coréens.

The Sool Gallery website

Album complet

Pour accéder à toutes les photos, il faut accéder à mon Chevereto.

Creative Commons License