lo

Alors Epitech..… Je suis très mitigé sur l'école, mais en tout cas je ne regrette pas. Je vais étayer les différents points de l'école.

L'école se fait en 5 ans, 3 ans dans les locaux d'Epitech en région ou Paris, un an à l'étranger et finalement un an à Paris. Au terme de deux ans, un bachelor est donné (reconnu à l'internationnal), puis au terme des 5 ans, le graal: Diplôme d'expert en informatique (qui est équivalent au Master et donc reconnu bac+5 à l'internationnal).

Les trois premières années se font au rythme des "piscines" et des projets. La piscine, c'est une immersion dans un langage: Première année en C, deuxième année en C++, troisième un truc chelou avec plusieurs langages (c'est possible que ça ait changé, ils tentent de changer quelques trucs parfois). Ensuite, entre chaque année, il y a 6 mois de stage (3 ou 4 mois obligatoire minimum).

Epitech c'est aussi un nom et un réseau d'anciens, de plus les étudiants en entreprises sont plutôt bien vu. Il est pas rare que lors de rentrer dans une boîte de tomber sur quelqu'un qui est passé par Epitech par exemple, du coup trouver du travail actuellement avec cette école: Oui clairement… En même temps, quelqu'un qui fait de la programmation et qui ne trouve pas de travail aujourd'hui… c'est chaud.

Lors des portes ouvertes: l'école va beaucoup argumenter sur le salaire à la sortie, les chiffres sont faux et basé sur Paris.

Les piscines permettent vraiment de s'immerger dans un langage, c'est cool. La première dure 3 semaines et on y apprend beaucoup d'un coup. Ensuite les projets d'après vont permettre de retenir ce qui a été vu à la piscine. Donc sur ta question "est-ce que tu sauras programmer à la sortie de l'école", la réponse est oui et ce dès la fin de la première piscine… Par contre, tu sauras faire des sapins avec un terminal. C'est comme écrire soleil avec sa calculette, pour draguer ça sert à rien. Mais du coup on arrive à notre premier stage qui nous demande de faire du php mais pas de bol on a fait que du C et de la base de donnée… bah on s'apperçoit qu'on arrive à apprendre sur le tas et que le PHP c'est un langage assez simple à apprendre (Le C permet d'avoir de bonne bases et de pas coder dégueulasse dans les autres langues).

Après, c'est 2018, tout ce qu'on apprend dans cette école, tu peux l'apprendre avec google, donc à quoi ça sert ? Comme dit plus haut: le réseau, c'est un réseau qui est payé et qui peut permettre aux plus chanceux (si on appelle ça de la chance) de cotoyer l'Élysée par exemple (42, Epitech, même combat, même créateurs). C'est donc un réseau et des personnes avec une expertise, certes ce seront aussi des étudiants de l'école MAIS ces personnes sauront tes galères et sauront t'orienter si t'as un soucis en code. Il y a aussi toute l'infrastructure.

Ce qu'il manque: faire autre chose que de la programmation: Y'a de grosses lacunes dans d'autres matières (sauf que pour avoir accès à ces matières… bah c'est EPITA par exemple, où il y a Math et Physique). Ensuite il manque aussi par exemple le choix d'apprentissage d'autres langues et/ou des sciences sociales (mais la c'est le game designer qui te parle… sauf qu'au lieu de ça Epitech va mettre en 5e année des cours de marketing et de business par exemple).

Bon après tout cela à un prix, financier certes mais aussi moral. Normalement on apprend d'échecs, c'est important de se planter dans un projet pour mieux apprendre. Sauf que les étudiants présent ont une véritable culture toxiques qui mettront au pilori certaines personnes (on a eu des personnes se faisant sélophaner et en faisant passer ça pour une blague, sauf qu'il s'agit d'harcèlement moral, et à cause de ça beaucoup craquent). En gros la culture toxique que certaines boites de jeux vidéo ont, c'est également présent à Epitech. Avec aussi 90% de mecs et 10% de meufs… Ça donne un véritable nid à sexisme et de whitears: En gros pour avoir un apperçu faut aller sur le 18-25 de jvc.

Après, j'ai encore de très bon potes de cet endroit; mais faut mettre un peu entre guillemet sa vie sociale: quand j'étais là bas, j'étais endoctriné et n'avait plus qu'"Epitech" en bouche ainsi que l'informatique et ne parlait plus que de ça (du coup… bah quand tu rencontres de nouvelles personnes, bah tu passes pour un sacré geek, c'était déjà le cas avant, mais ça s'amplifie avec l'école)

Ce qui fait du bien à toutes et tous: l'expérience internationnale. Ça fait une véritable déconnexion de l'école et on voit autre chose et on voit une vrai vie universitaire.

Du coup je ne regrette pas mon passage à Epitech, je ne serais jamais allé en Corée et au Japon peut être sans. J'y serais allé peut être pour visiter, mais ça serait arrêter là.

tldr: c'est top pour faire des projets et être une bête en programmation (sauf que ça dépend surtout de toi et de ton investissement personnel). En gros faut pouvoir rester critique et ne pas se laisser endoctriner et avoir une vie sociale en dehors de l'école: c'est bien, mais difficile. Est-ce qu'il est possible de faire la même chose que ce que je fais aujourd'hui avec un autre parcours et en passant par le public ? Oui. Est-ce que j'y serais arrivé ? Je ne sais pas, je ne pense pas.